Print Friendly, PDF & Email

À l’issue de deux années de travaux, le comité préparatoire de la Conférence sur les sciences humaines et sociales a tenu sa dernière réunion, présidée par Azmi Bishara, directeur général de l’ACRPS, pour décider du programme de la 7e édition de la conférence qui se déroulera du 23 au 25 mars 2019 à l’Institut des hautes études de Doha. Initialement annuelle, cette conférence est devenue biannuelle sur recommandation du directeur général, afin de donner plus de temps à la réalisation de recherches critiques de qualité et à la production d’analyses novatrices et enrichissantes dans les domaines abordés par la conférence. Toutes les contributions reçues par le comité préparatoire dans les délais impartis et approuvées en comité de lecture sont considérées comme éligibles pour le Prix arabe des sciences humaines et sociales de l’ACRPS, qui récompense chaque fois trois recherches présentées dans le cadre de la conférence.

Jusqu’au 31 octobre 2017, le comité scientifique a reçu plus de 500 projets de recherche et en a retenu 145. Puis à l’échéance du 30 septembre 2018, il a reçu 107 contributions intégrales à examiner. Après avoir évalué leur conformité aux exigences scientifiques, tant sur le fond que sur la forme, les comités de lecture en ont retenu 73 pour cette conférence, qui vise à promouvoir et à consolider la recherche arabe dans le domaine des sciences humaines et sociales, afin que celle-ci devienne une tradition à part entière dans le champ de la recherche arabe.

Le programme de la conférence comprend 37 sessions articulées en quatre sections de travaux qui se dérouleront simultanément. Elles traitent des principaux aspects des méthodes de recherche dans les diverses disciplines des sciences humaines et sociales, telles que la philosophie, la sociologie, l’anthropologie, l’histoire, la psychologie, la linguistique, etc. Outre les chercheurs invités et les chercheurs membres de l’ACRPS, les débats de la conférence seront suivis par les professeurs et les étudiants de l’Institut des hautes études de Doha, les chercheurs de l’équipe du Dictionnaire historique de la langue arabe de Doha, ainsi que des invités des universités et des instituts de recherche arabes. Cette conférence est le premier symposium organisé dans un centre de recherche arabe où les perspectives des méthodes de recherche en sciences humaines et sociales sont discutées, tant quantitativement que qualitativement, par un grand nombre de chercheurs de grande qualité et de diverses générations. Il convient de signaler que le Prix arabe des sciences humaines et sociales sera décerné en marge de la conférence et qu’à l’issue de celle-ci, l’ACRPS publiera un compte-rendu détaillé de ses travaux.

Cette conférence est une précieuse opportunité pour les chercheurs de l’Institut des hautes études de Doha et les jeunes chercheurs en général de profiter directement d’une conférence académique sur la méthodologie des sciences humaines et sociales et d’établir des contacts avec d’autres chercheurs arabes auteurs de recherches importantes dans différentes disciplines. Les contributions présentées lors de la conférence constitueront la base d’une série d’ouvrages consacrés aux méthodes de recherche, ouvrages tout à fait inédits dans le monde arabe.

(traduit de l’arabe par Stéphanie Dujols)