Projection-Débat / “Chroniques algériennes” : un regard poétique sur le Hirak

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Dans le cadre du cycle consacré au Hirak, la projection-débat autour du film Chroniques algériennes, avec Zak Kedzi, réalisateur et Gaëlle Hemeury, chercheuse et géographe, modérée par Racha Abazied, s’est tenue au CAREP Paris, le mardi 8 février 2022 à 18h00 :

Chroniques algériennes : un regard poétique sur le Hirak
Projection du film de Zak Kedzi, suivie d’un débat

Chroniques algériennes, film documentaire réalisé par Zak Kedzi, aborde les manifestations organisées en Algérie -le Hirak- par le biais d’entretiens menés auprès de la société civile. Le réalisateur franco-algérien interroge son rapport à l’objet d’étude à travers sa binationalité, sa légitimité à participer à ce mouvement et le contexte contraint qui prédomine. Parmi les rencontres filmées, nombreuses sont celles consacrées au Hirak culturel et permettent dès lors de questionner la place de l’art et de la culture dans les revendications et  mouvements de contestation.

Photo Zak Kedzi

Zak Kedzi

Zak Kedzi aime écrire depuis son plus jeune âge. Au collège, il commence à faire du rap qu’il délaisse au lycée pour la bande-dessinée. A 22 ans, il écrit des nouvelles et de la poésie, et à 25 ans, il assiste au tournage d’un film qui sera pour lui une révélation. Il entame alors des études de cinéma à l’université. Son master de réalisation en poche, il signe plusieurs courts-métrages de fiction, dont Défense de filmer (2017), La chimère (2018) et Désir noir (2019). Chroniques algériennes est son premier long documentaire.

photo gaelle hemeury

Gaëlle Hemeury

Agrégée de géographie, Gaëlle Hemeury est doctorante à l’université de Tours, rattachée au laboratoire CITERES. Ses recherches inscrites à la croisée de la géographie de l’art, culturelle, urbaine et sociale portent sur l’appropriation artistique de l’espace public au sein du « monde arabe » et tout particulièrement en Algérie. Dès lors, ses travaux questionnent les relations art et ville en contexte contraint au regard de la ville témoin et support de l’expression de la société civile.

Affiche film

Affiche Chroniques algériennes
Réalisation : Zak Kedzi
France, 2020, 74 min.

Projection-débat organisée en présentiel, le 8 février 2022 à 18h au CAREP Paris : 12, rue Raymond Aron 75013 Paris.
Dans la limite des places disponibles. Port du masque et pass vaccinal exigés.

Retour haut de page