Médias alternatifs sur le monde arabe : quelle place en France ?

Date de publication : 23/08/2022
affiche médias alternatifs

Table ronde

  • Date / horaire : jeudi 29 septembre, de 17h00 à 20h00.
  • En présentiel : CAREP Paris, 12, rue Raymond Aron 75013 Paris.
  • À distance : s’inscrire via le bouton “visioconférence” ci-dessous.

Argumentaire

Les médias alternatifs qui, s’intéressant au Maghreb et au Moyen-Orient, occupent une place  importante en France et couvrent des sujets inédits ou parfois délaissés par les médias « mainstream ». Avec le développement d’Internet ces dernières années, une multitude de sites, blogs, podcasts et autres plateformes alternatives est née et a investi le paysage médiatique autrefois monopolisé par les médias traditionnels. Ces médias sont de plus en plus recherchés par un public francophone varié et friand de nouveautés, issu de l’immigration ou non, s’intéressant aux cultures dites « arabes ». 

Les sociologues Atton et Couldry considèrent que ces médias sont avant tout « produits en dehors des institutions et réseaux des médias dominants ». Leur développement récent est lié de près à la mondialisation et à la rapidité de diffusion des nouveaux moyens de communication. Par ailleurs, ils sont également qualifiés d’« indépendants » par les militants Langlois et Dubois mais, cette relative indépendance peut s’avérer être à double tranchant. D’une part, ces nouveaux médias restent de petites structures n’ayant souvent pas de financements stables ni de ressources humaines importantes. D’autre part, n’étant pas directement soumis à des politiques étatiques ou institutionnelles, ils disposent d’une certaine autonomie et d’une marge d’indépendance quant au choix et à la manière de traiter leurs sujets. 

Les médias présentés lors de cette table ronde abordent une facette culturelle, politique ou sociale du monde arabe sous forme de podcasts (ArabiaVox, L’Orient à L’envers) et de sites internet (Onorient, Dialna). Il s’agit d’initiatives de jeunes qui cherchent à promouvoir la culture arabe sous ses différentes expressions (musique, cinéma, lettres, arts, histoire…), et à interroger la place de l’identité arabe en France tout en déconstruisant les clichés amenés par un traitement médiatique orientaliste. L’objectif de cette table ronde est de découvrir un échantillon de ces nouveaux médias, de connaître leurs visions, préoccupations, lignes éditoriales, difficultés et surtout les passions communes qui animent leur travail journalistique.

Programme de la table ronde

17h00 : Mot d’introduction par Racha Abazied
17h10 : Table ronde Médias alternatifs sur le monde arabe : quelle place en France ?

Modération :
David Hivet (Expert en médias et numérique / ex-directeur à CFI de la coopération et des relations internationales Monde Arabe et Afrique).

Avec les responsables des médias :
Eva Tapieri (Onorient), Nadia Bouchenni (Dialna), Chloé Guyard (L’Orient à l’envers), Fatma Torkhani (Arabia Vox).

19h00 : Discussion avec le public.

 

Médias participants

Onorient est un média indépendant qui détecte, diffuse et transporte l’élan créatif du Maghreb et du Moyen-Orient et des diasporas. Avec des contenus inédits inspirés des dynamiques culturelles émergentes, Onorient cherche à valoriser les expressions culturelles multiples et leurs entrelacements, accélérés par le numérique et la mondialisation.

L’Orient à l’envers, créé par Chloé Guyard et Nawel El Ghiati, propose des podcasts de décryptage de l’histoire face au danger d’une lecture unique des phénomènes qui se déroulent au Moyen-Orient. Le média s’éloigne d’une vision orientaliste et déshumanisée pour proposer une grille de lecture objective, critiquant les représentations et allant à la découverte de sujets oubliés, méconnus ou mal connus . 

Dialna est un magazine web culturel qui vise à donner la parole à celles et ceux que l’on n’entend pas, que l’on ne voit pas. Le magazine, créé par la journaliste Nadia Bouchenni et la photographe Nora Noor cherche à promouvoir une culture diverse, féministe, engagée, défendant les marges et les identités multiples de la diaspora.

Arabia Vox est un média indépendant qui produit du contenu à destination des réseaux sociaux, une newsletter et un podcast. Arabia Vox cherche à répondre à une question simple mais d’envergure : qu’est-ce qu’être arabe ? Chaque mois, Fatma Torkhani propose de répondre à cette question en découvrant le parcours de personnalité originaire de pays ou de culture arabe. 

Biographies des intervenants

David Hivet
©Journalisme.com

David HIVET

David Hivet travaille depuis vingt ans avec les médias et les journalistes du monde arabe. D’abord attaché audiovisuel régional pour le Proche et le Moyen-Orient, basé à l’Ambassade de France à Amman de 2002 à 2006, il a ensuite développé des projets de formation de professionnels des médias au Maroc, à Bahreïn et en Algérie avec l’Institut national de l’audiovisuel (Ina). En tant que Directeur Méditerranée de CFI, agence française de développement médias, il a conçu et mis en œuvre de nombreux projets en faveur des médias et des journalistes de monde arabe (Proche-Orient, Irak, Yémen, Maghreb) de 2012 à 2021. Il collabore aujourd’hui avec l’association Journalisme et Citoyenneté dans le cadre de la mise en œuvre du programme « Sahafa Med », financé par l’Union européenne.

Nadia Bouchenni
©Nora Noor

Nadia BOUCHENNI

Nadia Bouchenni est journaliste pigiste et co-fondatrice du magazine en ligne Dialna.fr, créé en 2016.  Dans ce cadre, elle propose articles, interviews, podcasts et playlists pour mettre en avant des paroles silenciées. Depuis début 2021, elle est également éditrice chez Faces cachées éditions.

Chloé Guyard

Chloé GUYARD

Chloé Lala-Guyard est diplômée d’un master en relations internationales à Sciences Po Paris.
Elle a exercé auprès de cabinets de conseil et de ministères. Aujourd’hui elle est doctorante à l’EHESS.
En parallèle de ses activités de recherche, elle co-fonde le podcast l’Orient à l’envers, en janvier 2021.

Fatma Torkhani

Fatma TORKHANI

Fatma Torkhani est une journaliste franco-tunisienne, créatrice et rédactrice en chef du média indépendant Arabia Vox, dont elle produit et anime le podcast éponyme. Elle collabore régulièrement avec des médias tels que Le Courrier de l’Atlas ou encore Middle East Eye. Ses sujets de prédilection sont la culture, les questions de société, de féminisme et d’identités.

Eva Tapiero

Eva TAPIERO

Née d’un père aux origines juives algériennes et marocaines et d’une mère française, Eva Tapiero devient journaliste en 2013 après avoir exercé deux ans la profession d’avocat. Aujourd’hui, son travail (notamment pour le média Onorient) se concentre sur trois axes principaux. L’identité : cultures juives et arabo-musulmanes d’ici et d’ailleurs, exil, langues, migrations, relations interculturelles. L’Afrique du Nord : histoires individuelles et collectives, société, arts et cultures. Les femmes et l’enfance. 

Retour haut de page