Projection-débat du film documentaire «  Le territoire d’exil »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Dans le cadre des Carrés du CAREP Paris, la projection-débat en présence de Rouba Kaedbey et d’Éric Verdeil modérée par Isabel Ruck, a été organisée dans nos locaux le jeudi 24 mars 2022 à 18h30 et avait pour thème :

Projection-débat du film documentaire « Le territoire d’exil »
avec la réalisatrice Rouba Kaedbey et le géographe Éric Verdeil

Comment les exilés contribuent-ils à la fabrication de la ville ? C’est la question qui constitue le fil conducteur du film documentaire Le territoire d’exil : Ouzai-Beyrouth, des deux jeunes réalisatrices, Rouba Kaedbey et Hania Khoury. Le film prend pour scène le quartier d’Ouzai, un quartier populaire et informel de la banlieue sud de Beyrouth. Celui-ci est façonné par les différentes migrations, conséquences des guerres et conflits régionaux, et par la multiplication des constructions illégales en période d’instabilité. Ce phénomène induit ainsi la coexistence de plusieurs populations de nationalités, religions et ethnies différentes. Les trajectoires bouleversantes d’Abou Reda, Abou Mohamad, Abou A’rab, Santo, Amira, A’lya, et Ibrahim sont représentatives de cette réalité. Leurs histoires d’exil, depuis l’exode palestinien de 1948, en passant par la guerre civile libanaise (1975-1990) jusqu’à la migration syrienne depuis 2011 sont motrices dans la fabrique de l’informalité urbaine à Beyrouth.

Eric_Verdeil

Éric Verdeil

Éric Verdeil est professeur de géographie et études urbaines. Il dirige le master Stratégies territoriales et urbaines au sein de l’école urbaine de Sciences Po. Après avoir consacré sa thèse à la reconstruction de Beyrouth après la guerre civile au Liban, il s’est intéressé à l’histoire de l’urbanisme dans les pays arabes, ainsi qu’aux politiques d’infrastructure urbaine dans cette région. Il a publié Beyrouth et ses urbanistes : une ville en plans (2010, IFPO), Atlas du Liban. Territoires et société (2007) et Atlas du Liban : les nouveaux défis (2016). Son dernier ouvrage est L’Atlas des mondes urbains, paru aux Presses de Sciences Po (2020). 

Rouba Kaedbey

Rouba Kaedbey

Rouba Kaedbey est architecte de formation, actuellement doctorante en géographie et aménagement à l’Université de Tours et associée à l’Institut Français du Proche-Orient (Ifpo). Depuis Janvier elle est  Attachée Temporaire d’Enseignement et de Recherche à l’Université Rennes 2. Ses recherches portent sur la fabrique des quartiers informels et leurs transformations socio-spatiales à Beyrouth. Elle mène également des analyses cartographiques sur les villes syriennes en guerre en s’appuyant sur un corpus de témoignages issus de la littérature sur le conflit syrien.

Retour haut de page