Rencontre avec Laura Ruiz de Elvira : vers la fin du contrat social en Syrie

Taille de police : A+ | 100% | A-
Taille de police : A+ | 100% | A-
Zoom in Regular Zoom out
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur print
Partager sur skype
Partager sur email
Vers la fin du contrat social en Syrie : associations de bienfaisance et redéploiement de L’État

Dans le cadre des Soirées du CAREP Paris, nous avons eu le plaisir d’accueillir Laura Ruiz de Elvira, à l’occasion de la parution de son ouvrage : Vers la fin du contrat social en Syrie : Associations de bienfaisance et redéploiement de l’État (2000-2011), éd. Karthala, 2019.

Depuis le déclenchement du processus révolutionnaire en Syrie, de nombreuses analyses ont été publiées sur le mouvement protestataire, l’État islamique ou encore la résistance du régime baathiste. En revanche, la décennie précédant le soulèvement, pourtant marquée par de profondes transformations sociales et politiques, a été peu traitée. À partir d’un travail de terrain mené entre 2007 et 2010 dans des conditions d’enquête difficiles, Laura Ruiz de Elvira étudie l’inscription des associations de bienfaisance dans le paysage sociopolitique syrien des années 2000 pour mieux interroger la redéfinition du rôle de l’État sous Bachar al-Assad et proposer ainsi un éclairage original sur la crise actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page