Webinaire 47 / Exil et fabrication urbaine : le cas des quartiers d’Ouzaï et de Horch el-Qatil à Beyrouth

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Dans le cadre des Webinaires du CAREP Paris, le quarante-septième épisode avec Rouba Kaedbey, modéré par Isabel Ruck, a été diffusé en direct le mardi 8 juin 2021 à 18h30 et a eu pour thème :

Exil et fabrication urbaine : le cas des quartiers d’Ouzaï et de Horch el-Qatil à Beyrouth

Comment les exilés contribuent-ils à la fabrication urbaine d’une ville comme Beyrouth ? C’est la question à laquelle se propose de répondre la jeune chercheuse, Rouba Kaedbey. À travers l’étude de l’essor du marché locatif informel à Ouzaï et à Horch el-Qatil, deux quartiers de la banlieue sud de Beyrouth, Rouba Kaedbey nous montre comment les stratégies locatives (re)façonnent des hiérarchies sociales. Ces dernières se traduisent par des mobilités ascendantes chez une partie des propriétaires-bailleurs, et une régression sociale forte des migrants-locataires. Ces dynamiques contribuent à redessiner les territoires et la fabrique urbaine de la ville de Beyrouth en creusant de plus en plus les écarts socio-spatiaux.

Rouba Kaedbey

Rouba Kaedbey

Rouba Kaedbey est architecte de formation, actuellement doctorante en géographie et aménagement à l’Université de Tours et associée à l’Institut Français du Proche-Orient (Ifpo). Ces recherches portent sur la fabrique des quartiers informels et leurs transformations socio-spatiales à Beyrouth. Elle mène également des analyses cartographiques sur les villes syriennes en guerre en s’appuyant sur un corpus de témoignages issus de la littérature sur le conflit syrien.

 

Retour haut de page