Webinaire 55 / “La cause du rap” : musique, politique et exil dans les camps palestiniens du Liban

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Dans le cadre des webinaires du CAREP Paris, la cinquante-cinquième rencontre avec Nicolas Puig, présentée par Racha Abazied, a été diffusée en direct le mardi 5 octobre 2021 à 18h30 et portait sur le thème :

La cause du rap : musique, politique et exil dans les camps palestiniens du Liban

Le rap, en tant que musique engagée, trouve un écho de plus en plus important chez les jeunes Palestiniens. Il exprime la résistance pour « la cause » mais aussi les questions d’identité, d’exil et les conditions de vie de milliers de jeunes dans les camps. Nicolas Puig illustrera son propos en présentant un groupe de rap palestinien du Liban qu’il a suivi et auquel il a consacré un film avec le réalisateur Justin de Gonzague : le groupe Katibeh Khamseh (Bataillon 5), dont quatre membres ont émigré en Angleterre et un autre en France. Leur exil intervenant au milieu des années 2000 n’est pas sans influence sur leur création musicale et il inscrit pleinement leur parcours dans l’histoire plus générale des réfugiés qui s’écrit en ce début de XXIe siècle.

Nicolas Puig

Nicolas Puig est chercheur en anthropologie à l’Unité de recherche migrations et sociétés (IRD, CNRS, Université de Paris et Université de Nice). Il travaille actuellement en Égypte et au Liban sur les relations entre les musiques et cultures urbaines et les politiques, pratiques et perceptions sonores. Il s’intéresse également aux insertions des migrants et réfugiés de diverses origines dans les villes libanaises, Beyrouth en premier lieu.

Publications : ici.

Retour haut de page