Soirée & webinaire 61 / L’art public en Algérie : un outil de requalification urbaine et de réhabilitation citoyenne

Dans le cadre des Soirées & Webinaires du CAREP Paris, le soixante et onzième épisode avec Gaëlle Hemeury, modéré par Isabel Ruck, a été diffusé en direct le mardi 30 novembre 2021 à 18h30 et avait pour thème :

L’art public en Algérie : un outil de requalification urbaine et de réhabilitation citoyenne

Afin d’expliquer le renouveau des formes et lieux d’expression de la société civile algérienne, il est nécessaire de questionner le rapport étroit liant l’espace à ce que l’on nomme “art public”. Ayant observé la scène artistique urbaine algérienne à partir du milieu des années 2010, et plus récemment à travers les manifestations du Hirak (depuis février 2019), Gaëlle Hemeury aborde la ville comme lieu témoin et terrain d’expression de la société civile. Dans ce webinaire, Gaëlle Hemeury nous montre comment l’art public contribue à la (ré)appropriation, (ré)esthétisation et (re)politisation de l’espace public en Algérie au regard des requalifications urbaines et des réhabilitations citoyennes perceptibles.

photo gaelle hemeury

Gaëlle Hemeury

Agrégée et doctorante en géographie au laboratoire CITERES à l’Université de Tours, Gaëlle Hemeury s’intéresse aux appropriations artistiques de l’espace public en Algérie. Ses premiers résultats, fruit d’un terrain d’étude, portent sur les relations entre les arts et les villes en contexte autoritaire.

Retour haut de page