Soirée & webinaire 62 / Comprendre la transition soudanaise : acteurs, clivages et défis

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

Dans le cadre des Soirée & Webinaires du CAREP Paris, le soixante-deuxième épisode avec Anne-Laure Mahé et Clément Deshayes, modéré par Isabel Ruck, aura lieu le mardi 7 décembre 2021 à 18h30 au format hybride (présentiel et à distance) et sera consacré au thème :

Comprendre la transition soudanaise : acteurs, clivages et défis

Le 25 octobre 2021, un coup d’État militaire bouleverse la transition politique en cours au Soudan depuis le renversement en avril 2019 d’Omar al-Bashir, qui avait dirigé le pays d’une main de fer durant trente ans. L’alliance précaire nouée entre les civils et les militaires a toujours fait l’objet de vives tensions, dans un contexte où de multiples factions tentent d’accéder au pouvoir et s’opposent sur ce que devrait être le « Nouveau Soudan ». L’objet de cette conférence sera donc d’éclairer les événements récents en revenant sur les acteurs centraux du champ politique soudanais et ses multiples clivages, ainsi que sur le rôle joué par les acteurs extérieurs dans ce processus transitionnel complexe.

Anne-Laure Mahé

Anne-Laure Mahé

Anne-Laure Mahé est la chercheuse Afrique de l’Est à l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire. Titulaire d’un doctorat en science politique de l’Université de Montréal, elle a rejoint l’IRSEM après un stage postdoctoral au Centre d’Études et de Recherches Internationales de l’Université de Montréal (CÉRIUM). Spécialiste en politique comparée et en études africaines, elle s’intéresse au fonctionnement des régimes autoritaires et aux liens entre leur résilience et les politiques de développement. Elle travaille notamment sur le cas du Soudan.

 

Clément Deshayes

Clément Deshayes

Clément Deshayes est enseignant au département de Science Politique de Paris 1 et post-doctorant au sein du programme ANR Thawra-Sur (Thinking Alternative Worlds Across Sudanese Revolution). Titulaire d’un doctorat en anthropologie de l’université Paris 8 portant des organisations clandestines urbaines dans le Soudan prérévolutionnaire, ses recherches portent actuellement sur les reconfigurations de l’État et des pratiques de pouvoir durant les périodes dites de transition.

En présentiel :

Nous vous accueillons à partir de 18h15 au : 12, rue Raymond Aron 75013 Paris.
Pass sanitaire et port du masque sont obligatoires.

Retour haut de page