Webinar 4 : Covid-19 en Turquie : quels impacts sur sa politique étrangère ?

Taille de police : A+ | 100% | A-
Taille de police : A+ | 100% | A-
Zoom in Regular Zoom out
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur print
Partager sur skype
Partager sur email

Dans le cadre des Webinars du CAREP Paris, voici la quatrième rencontre en direct avec Bayram Balci, modérée par Salam Kawakibi, diffusée le 12 juin 2020 à 18h30 sur le thème :

Covid-19 en Turquie : quels impacts sur sa politique étrangère ?

 

Comme la plupart des pays du monde, la Turquie est elle aussi touchée par le Covid-19. Depuis l’annonce officielle de son arrivée dans le pays, le 11 mars dernier, plusieurs semaines se sont écoulées et un plan de sortie du confinement se met progressivement en place. Les impacts de l’épidémie sont de différents ordres : sociaux, psychologiques, économiques. Mais la crise a aussi un fort impact sur le politique, plus particulièrement sur la politique étrangère. Poursuivant des relations difficiles avec ses partenaires traditionnels occidentaux, engagée dans un processus de rapprochement fragile et imprévisible avec la Russie et toujours très impliquée dans deux conflits majeurs que sont la Syrie et la Libye, la Turquie tente de profiter des opportunités offertes par la crise due au coronavirus pour ouvrir de nouveaux horizons à une politique étrangère à bout de souffle. C’est ainsi qu’une « corona diplomatie » a été activée par la Turquie, avec une véritable stratégie tous azimuts de « soft power ». Comment fonctionne cette nouvelle diplomatie du Covid-19 et quelles sont ses forces et faiblesses, sont les principales questions qui seront abordées lors de ce webinar.

Bayram Balci

Directeur de l’Institut français d’études anatoliennes, Istanbul.

Retour haut de page