Websérie 3 / Villes du monde arabe : « Text and the City »

Taille de police : A+ | 100% | A-
Taille de police : A+ | 100% | A-
Zoom in Regular Zoom out
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur print
Partager sur skype
Partager sur email

Dans le cadre de la websérie consacrée aux Villes du monde arabe, nous avons le plaisir de présenter ce troisième volet avec Jack Keilo, modéré par Isabel Ruck, sur le thème :

« Text and the City » : Politiques des noms de lieux au Moyen-Orient

Comment le pouvoir s’inscrit-il dans l’espace urbain ? Telle est la question que Jacques Keilo propose d’analyser à partir de l’étude toponymique de cinq villes moyen-orientales : Beyrouth, Damas, Dubaï, Jérusalem et Amman.

Considérée comme l’insertion ultime du politique dans l’aménagement urbain, la toponymie (ou l’étude des noms de lieux) permet aussi bien d’approfondir la connaissance des systèmes politiques et leurs idéologies, que d’observer les continuités et ruptures dans les mécanismes d’exercice du pouvoir à travers les changements d’appellation des espaces  urbains.

Jack Keilo

Docteur en géographie politique et ingénieur cartographe. Ses recherches portent sur les rapports entre les rapports entre la politique et la cartographie, ainsi qu’aux rapports centre/périphérie.

Retour haut de page