Ouverture de la deuxième session du programme de l’école d’hiver

Taille de police : A+ | 100% | A-
Taille de police : A+ | 100% | A-
Zoom in Regular Zoom out
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur print
Partager sur skype
Partager sur email

L’Arab Center for Research and Policy Studies (ACRPS/Doha) annonce l’ouverture de la deuxième session de son école d’hiver sur le thème « L’État et ses transformations », qui se tiendra du 3 au 13 janvier 2021. Ce programme est ouvert aux doctorants et jeunes chercheurs en sciences humaines et sociales possédant au moins un Master 2 et préparant actuellement leur thèse dans une université américaine, canadienne, britannique ou européenne. L’école d’hiver permettra à ces chercheurs d’élargir leur réseau avec des universitaires et chercheurs du terrain et d’enrichir leur connaissance sur la région.

Les dossiers de candidature doivent être envoyés avant le 30 septembre 2020.

Présentation de l’école d’hiver

Le monde arabe est confronté aujourd’hui à des formes plus directes d’ingérence étrangère. C’est le cas en Syrie (interventions iranienne et russe), et dans un certain nombre d’autres pays de la région qui relèvent d’une autorité extérieure, qu’elle soit militaire ou économique. Dans de nombreux États arabes, les appareils répressifs ne fonctionneraient pas sans un soutien étranger (sous forme d’armement, de dispositifs de surveillance qui prolifèrent, etc.). L’exemple de l’Autorité palestinienne, qui poursuit la quête incessante, à travers les canaux internationaux, de sa reconnaissance en tant qu’État tout en continuant à perdre des terres et des ressources au profit de l’occupation israélienne, est à cet égard emblématique. À partir de ce constat, l’école d’hiver abordera un certain nombre de questions, parmi lesquelles : Que signifie être un État souverain dans le contexte d’une aggravation des ingérences extérieures directes ? La définition de la souveraineté concerne-t-elle uniquement les frontières géographiques ou doit-elle englober une acceptation plus vaste ? Les États faibles peuvent-ils être vraiment souverains ? Quels sont les paramètres dominants qui président à s la formation des États dans le monde arabe et en dehors ? Comment influent-ils sur le développement politique de ces pays et leur capacité à la souveraineté aujourd’hui ?

À la lumière de ce qui précède, nous invitons les jeunes chercheurs travaillant dans les domaines susmentionnés et d’autres sujets connexes à postuler pour participer au programme de l’école d’hiver. Parmi les thèmes de travail prioritaires pour postuler : les défis à la souveraineté : le nationalisme, la théorie et la formation de l’État, le développement historique de l’État-nation dans une perspective comparative, le changement du concept de souveraineté, les sociétés au risque de l’éclatement, le rôle des organisations et entités internationales (telles que les entreprises multinationales) et leur impact sur le développement des États.

Mode de participation :

  • Remplissez le formulaire de candidature, en y joignant un CV à jour et à un résumé / aperçu de la recherche proposée pour la participation (le résumé ne doit pas dépasser 500 mots).
  • Joindre une lettre de recommandation selon le modèle joint à l’invitation à la conférence. Veuillez envoyer le modèle à votre tuteur (Professeur, superviseur, chercheur). Le message doit être envoyé du courriel de l’école par l’enseignant.
  • Les résumés acceptés seront sélectionnés avant le 30 septembre 2020. Veuillez soumettre toutes les données et pièces jointes requises par courriel de l’école à l’adresse : school@dohainstitute.org
  • Le comité informera tous les participants des résultats des dossiers retenus aux alentours du 30 octobre 2020.
  • Le comité scientifique devra recevoir le texte complet de la recherche (de 5000 à 8500 mots) dont il aura précédemment approuvé le résumé, sous réserve d’arbitrage et de conformité aux spécifications formelles du document selon les normes du Arab Center for Research and Policy Studies, au plus tard 45 jours après le début de la session de l’école d’hiver.

Le Centre arabe offre une subvention pour couvrir les frais de voyage sur une base concurrentielle. Le Centre fournit également un logement à tous les participants au programme de l’école d’hiver. La situation sanitaire actuelle peut entraîner le report de la session à une autre date. Nous tiendrons les participants informés des développements à cet égard.

Pour toute information supplémentaire : ici

Retour haut de page