Dossier de la journée d’étude : les villes dans le monde arabe

Date de publication : 17/02/2021
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

L’objectif de la Journée d’étude : les villes dans le monde arabe organisée par le CAREP Paris, le 4 décembre 2020, était d’étudier les villes pour tenter de comprendre l’évolution des sociétés dans le monde arabe. Le présent dossier propose une sélection d’articles qui permet de revenir sur les principaux enjeux et questionnements qui ont animé les débats et les réflexions entre les chercheurs durant cette journée. De la résilience des villes arabes face aux conflits et à la guerre, à la question de la réappropriation des espaces urbains par les citoyens ou encore à la place de la nature, les thèmes abordés ont été aussi riches que variés tant dans leurs contenus que dans leurs approches théoriques. Ils proposent une lecture transdisciplinaire et ont la particularité de faire dialoguer « penseurs » (géographes, sociologues, politologues, etc.) et « faiseurs » (urbanistes, architectes, etc.) des villes et contribuent, ce faisant, à concevoir la ville arabe non seulement comme un lieu en dehors des sociétés, mais aussi du dedans. Car force est de constater que si les Hommes façonnent les villes, ce sont ces dernières qui façonnent également la vie en société à leur tour. L’étude des villes dans le monde arabe permet de mettre en exergue ce constat avec acuité.

Les articles sont ajoutés ci-dessous au fur et à mesure de leur réception :

Isabel RUCK, CAREP Paris
La ville arabe comme objet d’étude

Sonia Dayan-Herzbrun, Laboratoire de changement social et politique
L’irruption des femmes dans l’espace révolutionnaire arabe

Myriam Ababsa, Ifpo, Amman
Les défis de la gouvernance et de la reconstruction de Raqqa (2017-2020)

Éric Verdeil, École urbaine de Sciences PO
Beyrouth après l’explosion du 4 août à la lumière des reconstructions précédentes

Abderrahim Kassou, architecte
Quelle appropriation de l’espace public à Casablanca ?

Jala Makhzoumi, American University of Beirut
Ecological Embeddedness: Sustainable Greening of Cities in the Arab World

Jack Keilo, ingénieur-cartographe, docteur en géographie
Toponymes post-conflits à Damas : une étude exploratoire

Hatem Kahloun, ISTEUB, université de Carthage-Tunis
Les villes tunisiennes à l’heure de la crise sanitaire : pour un renouvellement des approches hygiénistes

Valérie Clerc,  l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et membre du Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques (CESSMA)
Reconstruire en contexte de conflit : la politique urbaine de reconstruction à Damas au prisme du traitement de la ville informelle

Rouba Wehbe,  Doctorante à Sciences Po – CERI 
Être propriétaire et palestinien au Liban : entre un conflit politique qui perdure et les enjeux d’un marché immobilier excluant

Retour haut de page