Brèves politiques

Visuel Thierry Marianni Assad

La normalisation de la violence politique par des représentants politiques français en Syrie

C’est une tendance mondiale, que l’on retrouve du Brésil aux Philippines. Le populisme foisonne, qu’il soit d’extrême droite, d’extrême gauche, ou qu’il résulte d’un vague maelström idéologique. En ce sens, le nouveau voyage de parlementaires français auprès du régime syrien à Damas et à Sednaya en est un signe patent.

Ce que l’interdiction par Israël de l’accès à son territoire à deux élues démocrates...

Le 15 août 2019, le gouvernement israélien a décidé, sur incitation du président américain Donald Trump, d'interdire à deux élues démocrates à la Chambre des représentants, Rashida Tlaib et Ilhan Omar, l’accès aux Territoires palestiniens occupés et à l'État hébreu au motif qu’elles soutenaient le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) et contribuaient ainsi à délégitimer l'existence de l'État d'Israël.

Les hypothèses d’un affrontement dans le Golfe après la saisie du pétrolier britannique

Le 19 juillet 2019, des unités de la marine iranienne ont arraisonné un pétrolier battant pavillon britannique en mer d’Oman et l’ont conduit vers le nord, au port de Bandar Abbas, pour l’y retenir avec l’équipage.
ill. Netenyahou_Knesset

Pourquoi Netanyahou a-t-il décidé de dissoudre la Knesset et d’organiser de nouvelles élections ?

Moins de deux mois après les élections générales du 9 avril 2019, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a décidé de dissoudre la Knesset et de convoquer de nouvelles élections en septembre 2019, ceci après avoir échoué, contre toute attente, à former un gouvernement de coalition avec le bloc de droite...
Trump by Hajo Saad

À la cour de récré de Washington, le jeu est à la guerre

Quand les garçons se mettent à jouer dans la cour de récréation, le jeu de guerre n’est jamais très loin ! Si les garçons déchargeaient leur « agressivité » dans des pistolets imaginaires, ils auraient moins envie de se servir de leurs poings, selon certains experts de l’enfance. Alors que l’on peut pardonner aux enfants leur insouciance face à ce jeu brutal, il n’en est pas de même dès lors qu’il s’agit du président de la plus grande nation du monde. Lorsque ce dernier se met à « jouer à la guerre » l’insouciance devient bêtise humaine.

Nos dernières publications