Brèves politiques

Eléctions-en-Algérie-suspendues

Élections présidentielles algériennes : report controversé et opportunité de réforme

Par l’Unité d’analyse politique Unité d’analyse politique de l'ACRPS L’Unité d’analyse politique est un département du Arab Center for Research and Policy Studies (Doha) consacré à...
photo Conférence Varsovie

Conférence de Varsovie : contexte, objectifs et implications

Les 13 et 14 février 2019 s’est tenue dans la capitale polonaise une conférence ministérielle pour « promouvoir un avenir de paix et de sécurité au Moyen-Orient » en présence des représentants de près de soixante États. Annoncée un mois plus tôt par le secrétaire d’État américain Mike Pompeo, dans un discours prononcé à l’Université américaine du Caire, la conférence visait selon ses termes à coordonner les efforts régionaux et internationaux pour contenir l’« influence déstabilisatrice » de l’Iran au Moyen-Orient.
Huit ans après les premiers soulèvements, quel avenir pour la Syrie ?

Huit ans après les premiers soulèvements, quel avenir pour la Syrie ?

Pendant que les Syriens « célèbrent » le 8e anniversaire de leur révolte populaire et pacifique – avant sa transformation en tuerie –, les acteurs régionaux et internationaux se disputent la mainmise sur les ruines
Protestations_Soudan

Mouvement de protestation soudanais : facteurs de pérennité et perspectives

Par l’Unité d’analyse politique Unité d’analyse politique de l'ACRPS L’Unité d’analyse politique est un département du Arab Center for Research and Policy Studies (Doha) consacré à...
SRetrait américain de Syrie : motifs, contexte et répercussions

Retrait américain de Syrie : motifs, contexte et répercussions

Le 19 décembre 2018, le président Donald Trump a ordonné le retrait « complet » et « rapide » des troupes américaines déployées en Syrie. Annoncée sur son compte Twitter, cette décision a provoqué une onde de choc à Washington comme parmi les alliés des États-Unis, d’autant qu’au lendemain de cette annonce, certains officiels de la Maison Blanche déclaraient que le président avait l’intention de retirer également la moitié des effectifs militaires américains présents en Afghanistan.

Nos dernières publications