mémoire collective

Égypte : la stratégie du pire

Par Claire Talon – La mort programmée de Mohamed Morsi en détention ce 18 juin 2019 augure mal de l’avenir politique de l’Égypte. Comment imaginer, comme certains commentateurs s’y essaient, que la disparition de l’ancien chef de file des Frères musulmans égyptiens consacre le reflux de l’islamisme politique à l’échelle régionale ou même qu’elle puisse « marquer le début d’une nouvelle conversation » nationale ?

Retour haut de page