Visuel Thierry Marianni Assad

La normalisation de la violence politique par des représentants politiques français en Syrie

C’est une tendance mondiale, que l’on retrouve du Brésil aux Philippines. Le populisme foisonne, qu’il soit d’extrême droite, d’extrême gauche, ou qu’il résulte d’un vague maelström idéologique. En ce sens, le nouveau voyage de parlementaires français auprès du régime syrien à Damas et à Sednaya en est un signe patent.