Sionisme

Sionisme, exil et territorialisation : à propos de quelques réflexions de Karl Kraus

Par Sonia Dayan-Herzbrun – Les historiens anglo-saxons qui, depuis une quarantaine d’années, ont étudié la formation des nations dans le monde contemporain (en particulier Ernst Gellner, Benedict Anderson et Eric Hobsbawm), s’accordent pour considérer qu’historiquement, et contrairement à une idée répandue, les nationalismes préexistent aux nations. Le sionisme, dont il convient de réinsérer l’analyse dans celle d’un processus plus général qui le dépasse et l’englobe, ne fait pas exception à cette règle.

La langue arabe et le régime sioniste : histoire d’un masque colonial

Récemment publié par l’Arab Center for Research and Policy Study, l’ouvrage d’Ismaïl Nashif intitulé La Langue arabe et le Régime sioniste : histoire d’un masque colonial aborde la question des espaces de production de la langue arabe comme une arène structurale par le biais de laquelle se sont opérés des processus d’observation et de reconfiguration des relations entre les citoyens palestiniens en Israël…

photo Victoire Netenyahou Élections législatives israéliennes

Élections législatives israéliennes : la victoire de Netanyahou sonne le glas de la gauche israélienne

Les résultats des élections de la 21e Knesset, qui se sont tenues le 9 avril 2019, consacrent la victoire du « bloc de droite » nationaliste mené par le Likoud et son chef Benyamin Netanyahou – les partis de la coalition de droite ayant remporté une majorité parlementaire de 65 sièges sur 120. Une victoire qui permettra à Netanyahou de former un gouvernement de coalition dans les semaines à venir.

Retour haut de page