Saif Tahhan

Égypte : les mille et une guerres d’Abdel Fattah al-Sissi

Depuis son accession au pouvoir en juillet 2013, le général Abdel Fattah al-Sissi a déployé des efforts considérables pour renforcer la capacité militaire de l’armée égyptienne. Alors qu’elle était encore fortement dépendante des États-Unis sous le « règne » de Hosni Moubarak, l’Égypte a réussi en quelques années à diversifier ses partenaires et à tripler ses importations d’armes en signant en moins d’une décennie une série de contrats…

Notes sur le péril épidémique

Durant la période du confinement, Azmi Bishara, chercheur et directeur du ACRPS (Arab Center for Research and Policy Studies), a consigné ses réflexions sur la progression et conséquences du coronavirus dans le monde. Ces essais ont été rassemblés en un seul texte qui a d’abord été publié en langue arabe le 20 avril 2020, puis traduit en français ci-après.

Campagne camp Syrie I wish I can

Le Covid-19, miroir des inégalités internationales

Avec le confinement, deux milliards et demi de personnes sur Terre vivent une situation inédite, mais la peur du virus et la manière dont nous vivons ce confinement ne sont pas les mêmes pour tous. Sans surprise, le virus révèle les inégalités sociales mais aussi internationales : le Covid-19 ne se vit évidemment pas de la même manière aux États-Unis, en Europe ou au Moyen-Orient.

ill. Abd al-Rahman III reçoit des ambassadeurs

Des textes religieux à la pensée islamique moderne : la difficile application d’une lecture libérale du statut des chrétiens en islam

Conformément aux convictions de nombreux croyants musulmans, pour qui l’islam est la source des lois, les dispositions législatives islamiques ont été intégrées aux systèmes juridiques de la majorité des États musulmans. Ces dispositions régissent, non seulement les relations entre croyants, mais aussi entre croyants et non-croyants.

De l’impasse politique à la crise sanitaire : l’Irak face au Covid-19

Alors que l’Irak est toujours soumis à une grave instabilité politique et sécuritaire, le pays a été touché par la pandémie liée au Covid-19 à la fin du mois de février 2020. Selon le récit officiel du gouvernement démissionnaire d’Adel Abdel Mahdi, le nombre des personnes infectées à l’échelle nationale au 16 avril 2020 ne dépasse pas les 1415, celui des personnes guéries atteindrait à cette date le chiffre de 812 et le nombre de décès liés au Covid-19 ne serait que de 79.

Retour haut de page