Soirée & webinaire 63 / Les recompositions politiques dans la guerre civile irakienne

Dans le cadre des Soirée & Webinaires du CAREP Paris, le soixante-troisième épisode avec Arthur Quesnay, modéré par Salam Kawakibi, a eu lieu le mardi 14 décembre 2021 à 18h30 au format hybride (présentiel et à distance) et était onsacré au thème : :

Les recompositions politiques dans la guerre civile irakienne

Basé sur dix années d’enquête et d’observations en Irak, La guerre civile irakienne, Ordres partisans et politiques identitaires à Kirkouk (éditions Karthala) est un ouvrage qui permet d’analyser les transformations de la scène politique irakienne et le poids des partis politiques, à la fois producteurs de violence et intermédiaires obligés entre la population et les institutions étatiques. 

Puisant dans son expérience du terrain irakien, Arthur Quesnay revient pour nous sur les dynamiques locales à l’œuvre dans le conflit irakien, qui dépassent les lectures communautaristes ou géopolitiques. Son analyse constitue une contribution originale et importante au débat sur la place de la guerre dans la formation de l’État.

Arthur Quesnay

Arthur Quesnay

Arthur Quesnay est chercheur en science politique à l’Université Paris-1, Panthéon Sorbonne. Il a également été boursier de l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo) à Erbil de 2012 à 2014. Il travaille en Irak depuis 2009, et sur l’insurrection syrienne depuis 2012. Il a notamment publié, La guerre civile irakienne. Ordres partisans et politiques identitaires à Kirkouk, (éditions Karthala, juin 2021) et co-publié avec Adam Baczko, Gilles Dorronsoro, Syrie, anatomie d’une guerre civile, (CNRS éditions, 2016).

Arthur Quesnay, La guerre civile irakienne. Ordres partisans et politiques identitaires à Kirkouk (2003-2020). Paris, Karthala, 2021

Retour haut de page