Témoigner au cinéma : projection-débat autour du film “Palmyre”

Date de publication : 03/05/2022
visuel projection-débat Palmyre

La projection du film documentaire Palmyre (Liban, 2016), suivie d’un débat avec Frédérik Detue et Vincent Jacques modéré par Racha Abazied a eu lieu au CAREP Paris le 19 mai, à 19h30 :

Témoigner au cinéma : projection-débat autour du film Palmyre (2016)

Le film Palmyre (Liban, 2016), de Monika Borgmann et Lokman Slim, frappe par son dispositif testimonial inédit et par sa mémoire multidirectionnelle, libanaise et syrienne. Il est réalisé durant la révolution syrienne avec des Libanais qui ont été détenus dans la prison de Palmyre à l’époque de Hafez al-Assad. Or, ces rescapés témoignant de leur expérience en décrivant mais aussi en rejouant des scènes vécues, il tend à abolir la distance entre le passé et le présent. Grâce à un travail de contextualisation du film, Frédérik Detue tâche de montrer la force d’interpellation de l’image dialectique ainsi produite à l’écran.

Frédérik_Detue_photo

Frédérik Detue

Frédérik Detue est maître de conférences en littérature comparée à l’Université Côte d’Azur et membre du Comité Syrie-Europe, après Alep. Spécialiste du témoignage en littérature et au cinéma, il a codirigé le numéro de la revue Europe : témoigner en littérature (janvier-février 2016) et co-anime le séminaire sur les « Savoirs du témoignage » à l’EHESS à Paris. Consacré au film Palmyre, son essai Témoigner au cinéma: une action dans l’histoire est son premier livre, publié en 2022.

Vincent_Jacques

Vincent Jacques

Vincent Jacques est maître de conférences en philosophie à l’ENSA Versailles et directeur de programme au Collège International de Philosophie dont il est l’un des coprésidents. Son livre Le revers de l’histoire contemporaine. Chris Marker, les médias et le XXe siècle est paru en mai 2018. Il mène actuellement un programme de recherche sur Harun Farocki, son rapport à l’histoire et à la technique : le projet est soutenu par la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord.

Retour haut de page