13/05/2024

La crise de l’État en Tunisie

Yadh Ben Achour visuel Conf

Les deux faces d’une même pièce :

image police Tunisienne

Si la Tunisie a connu par le passé de multiples épisodes révolutionnaires, ils étaient tous encadrés par des structures de pouvoir façonnées par l’occupation française telles que l’institution policière. Cet héritage colonial se retrouve aussi bien dans le découpage territorial et les inégalités sociales qu’il a engendrées, que dans l’utilisation de la violence exercée par la police.

Coup d’État constitutionnel en Tunisie : l’échec d’une transition démocratique ?

Par Isabel Ruck – L’annonce du président, qui s’est arrogé le droit de diriger le pouvoir exécutif, a provoqué de fortes mobilisations dans une société civile tunisienne, déjà très clivée. Alors que les slogans contre la politique du parti islamiste, Ennahda, affluent dans les rues, le camp adverse n’était pas en reste pour dénoncer la politique du président et sa « clique », criant au « coup d’État ».