Leila Seurat

Leila SEURAT

Leila Seurat est titulaire d’une thèse de doctorat de l’IEP de Paris en 2014, consacrée à l’étude de la politique étrangère du Hamas, et publiée ensuite sous le titre « Le Hamas et le monde » (CNRS Éditions, 2015), puis en anglais, dans la collection SOAS Palestine Studies chez I.B Tauris (2022).

Leila a effectué plusieurs contrats postdoctoraux à l’étranger. À Florence, en tant que membre du programme Max Weber. À Beyrouth, hébergée par l’Ifpo, dans le cadre du programme « Ambassadeur » de la DGRIS (ministère des Armées). Ses recherches portent sur le maintien de l’ordre public, y compris dans ses dynamiques de pluralisation et de délégation de la force physique. Outre l’analyse de la répression des protestations collectives, elle s’intéresse également aux dynamiques de transfert de modèles et de normes de sécurité en contexte « autoritaire ».

Leila Seurat a enseigné la sociologie des relations internationales et la sociologie politique des pays arabes à Sciences Po, ainsi que l’histoire du Moyen-Orient contemporain à l’INALCO. Ancienne membre du jury du Capes d’histoire, elle est l’auteur d’une anthologie de la pensée politique arabe qu’elle a cosigné avec Jihane Sfeir (CNRS Éditions, 2022).

Occupant la fonction de chercheure au CAREP Paris, elle est également chercheure associée au Centre de recherches Sociologiques sur le Droit et les Institutions Pénales (CESDIP) ainsi qu’à Observatoire des Mondes Arabes et Musulmans (OMAM-ULB).

 

Retour haut de page